La concession Francaise ... absolument inmanquable pour une francaise, non ?
Et bien oui, 3 fois oui !



File:SIAS Shanghai.jpg

File:Restaurant View Shanghai.jpg

Shanghai_and_Hangzhou_Feb

Shanghai_and_Hangzhou_Feb



Le parc Fuxing :

Au sud ouest de la vieille ville, ce parc est à l'image de tous les parcs shanghaiens :
Grand, propre et soigné et surtout extrêmement fréquenté.

C'est décidément captivant de voir à quel point les habitants de cette ville entretiennent un rapport étroit avec la nature.

Shanghai_and_Hangzhou_Feb

Shanghai_and_Hangzhou_Feb

Shanghai_and_Hangzhou_Feb

Shanghai_and_Hangzhou_Feb

Karl Marx et Frederiks Engels


Shanghai_and_Hangzhou_Feb

Shanghai_and_Hangzhou_Feb



La Maison Bourgogne :

La maison Bourgogne est un lilong.
Mais qu'est ce qu'un lilong ?
Reponse extraite,je cite, de l'excellent site :
 www.shangwhy.blogspot.com

" Espaces hybrides, mariage réussi de la maison à cour traditionnelle chinoise et de l’habitat ouvrier nord-européen du début du XXème siècle, les lilongs ont connus des fortunes diverses. Détruits massivement, oubliés, richement réhabilités et boboifiés à la chinoise et même parfois intelligemment classés.
Ainsi en est-il du "Bourgogne Bugaoli", construit en 1930 au numéro 387 de la Shaanxi South Road."

Cette fameuse Maison Bourgogne ou Bugaoli a ete construite a l'origine en 1930 pour 78 familles.
450 y vivent aujourd'hui, ce detail illustre parfaitement le surpeuplement actuel de la ville.

La facade exterieure :

Shanghai_and_Hangzhou_Feb

Sa cour interieure :

Shanghai_and_Hangzhou_Feb



La Cathedrale Ste Ignace :

Autre tres bel exemple de l'architecture europeenne dans la Concession.

File:St Ignatius Cathedral.JPG



La maison-Musee de Song Ching Linq :

Song Ching Qinq qui n'evoque pas grand chose au francais moyen est une veritable heroine nationale en Chine.

La voici a l'age de 27 ans en 1920

File:Soong Ching Ling 1920 shanghai.jpg


Elle fut l'epouse de Sun Yat Sen, le pere de la revolution chinoise.

Sur cette photo a 31 ans avec son mari alors age de 57 ans en 1924 :

File:Sun Yat-sen and Sung Qing-ling 1911.jpg

Politiquement et humainement, elle s'est consacre toute sa vie a lutter contre la misere sociale, le triste sort de certaines femmes et enfants, le libre acces a l'education et aux soins de sante.
Le nombre d'oeuvres caritatives qu'elle a cree a travers tout le pays est impressionnant.
Les aides d'urgence aux migrants decimes par les famines et les maternites pour femmes pauvres en sont une partie d'autant plus remarquable qu'a l'epoque c'etait du jamais vu.
Elle a habite cette maison de la Concession qu'elle aimait tant avec sa fidele employee de maison/dame de compagnie, qui s'occupa d'elle toute sa vie et que Song Ching Linq considerait davantage comme une soeur qu'une employee
.
Son interieur est confortable tout en restant simple.
Les photos n'y sont pas autorisees.
Sa decoration est presque entirement composee d'objets d'art que lui offrirent d'eminentes personnalite de l'epoque.

La facade principale :

Shanghai_and_Hangzhou_Feb

La facade donnant sur le jardin :

Shanghai_and_Hangzhou_Feb

Son jardin :

Shanghai_and_Hangzhou_Feb

sa limousine :

Shanghai_and_Hangzhou_Feb

La partie ajoutee : le Musee

Shanghai_and_Hangzhou_Feb



Le Palais des enfants :

Immense et luxueuse demeure, ce palais fut construit par ordre d'un richissime juif de Shanghai :
Passionne d'art, son idee etait d'inviter des enfants pauvres et talentueux, a venir exercer leurs arts dans cet espace qui leur etait reserve. Et de leur offrir un lieu d'exposition gratuit.
On y organise encore aujourd'hui des ateliers pour eux.
Malheureusement non n'avons pas pu le visiter car le palais n'est ouvert aux enfants artistes et aux visiteurs que les mercredis et les dimanches
.
Mais nous avons pu jeter un oeil au hall d'entree : une vraie splendeur en marbre massif !
   

Shanghai_and_Hangzhou_Feb



Plus d'infos concernant le statut particulier de la concession francaise :

La concession française de Shanghai est un territoire chinois qui fut sous contrôle français de 1849 à 1949 dans la ville de Shanghai (法租界 fǎzūjiè en Chinois).
Le 6 avril 1949, le consul de France à Shanghai, Charles de Montigny, obtient du chef de circonscription, le dao, Lin Gui une proclamation qui fixe l'emplacement du territoire de résidence des Français. La concession
est située au nord de la ville chinoise. Elle est limitée, à l'est par le Huang Pu, au nord, par la concession britannique dont elle est séparée par un canal, le Yangjingbang. Ses dimensions (66 hectares) sont nettement plus modestes que celles de sa consoeur anglaise (199 hectares).

Un accord franco-chinois met fin à la concession française de Shanghai le 1 er mars 1946.

C'est un quartier ou l'on peu admirer une magnifique architecture, celles des residences des notables de l'epoque : chinois et francais et de belles allees de platanes.
Calme et verdure dans la tumultueuse Shanghai...